Forum consacré à la Nature & aux espèces animales en danger
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Anguille d'Europe

Aller en bas 
AuteurMessage
Takana
Admin
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 20

MessageSujet: L'Anguille d'Europe   Jeu 15 Juil - 15:10

L’anguille d'Europe ou anguille commune, dont le nom scientifique est Anguilla anguilla (ce qui signifie « petit serpent »), est un poisson serpentiforme mesurant de 40 cm à 150 cm et pesant jusqu'à 4 kg pour les femelles.

C'est un grand migrateur, et plus précisément un migrateur dit amphihalin thalassotoque ; remontant vers le haut des bassins versant par migration catadrome, bien qu'en réalité (comme chez les autres espèces d'anguilles de l'hémisphère nord), un petit nombre d'individus effectueront la totalité de leur cycle de croissance en mer, en lagune salée ou en estuaire salé.

L'anguille était réputé particulièrement rustique et résistante, grâce notamment à sa capacité à respirer l'air, mais est néanmoins en forte régression depuis les années 1980 et même maintenant considérée comme espèce menacée, en Europe ,comme en Amérique du Nord ou au Japon.


Source : Wikipedia




_________________




Est mariée avec -M4GiiC- sur Blablaland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takana
Admin
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: L'Anguille d'Europe   Jeu 15 Juil - 15:22

Développement :

Il se fait en plusieurs stades ;

• Après l'éclosion à grande profondeur en mer, la larve (dite « leptocéphale »), transparente, vermiforme et aplatie, mène une vie pélagique d'un à deux ans, se nourrissant de plancton. Elle remonte vers la surface et s'aidera du Gulf stream (dérive nord-atlantique) pour gagner le littoral européen, méditerranéen et nord-africain.

• Cette larve se transforme alors en « civelle », encore translucide ; Du printemps à la fin de l'été, une grande partie des civelles remontent les fleuves et rivières (y compris de Méditerranée et mer Noire) où elles se transforment en jeune anguille (anguillette), qui se pigmentent en évoluant ver le jaune doré (d'où leur nom d'« anguilles jaunes » en fin de cette époque).
Certaines civelles effectuent ce stade de développement devant les littoraux, ou uniquement dans des estuaires, lagunes ou marais saumâtres arrières littoraux.
Le temps passé en mer et en estuaire par la larve et la civelle peut être évalué par l'étude des otholites (os de l'oreille interne) qui peuvent donner des indications sur le passé marin de la civelle.

• L'« anguille jaune » continue à grandir durant en moyenne 10 ans (en réalité de 3 à 15 ans selon les individus). Certaines anguilles effectuent la totalité de leur cycle en mer, sans jamais remonter un cours d'eau . On a pu le prouver par l'étude de leurs otholites.

• L'anguille mature a accumulé une importante réserve de graisse. Elle se transforme alors en « anguille argentée » qui poussée par son instinct, profite des crues et inondations automnales et hivernales pour regagner la mer (c'est la « dévalaison »), afin d'aller se reproduire. Durant son parcours, son organisme se transforme pour devenir à nouveau apte à la vie en eau salée. la Maturité sexuelle est réputée acquise vers 9 ans chez le mâle et 12 ans pour la femelle. Elle induit des transformations physiques : agrandissement des yeux, changement de coloration du dos et du ventre, mais n'est vraiment acquise que dans les corridors de migration qui les ramènent l'anguille à la mer des sargasses ; ces trajets sont mal connus : les anguilles semblent alors s'enfoncer vers les grands fonds, et l'absence de lumière et l'augmentation de la pression interviendraient dans la maturation finale des gonades.

Source : Wikipedia.

_________________




Est mariée avec -M4GiiC- sur Blablaland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takana
Admin
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: L'Anguille d'Europe   Jeu 15 Juil - 15:43

Biologie, comportement :
Le cycle de vie de l'anguille, son activité, ses déplacements et son comportement alimentaire sont fortement marqué par les rythmes saisonniers et nycthéméraux.

• La température est un stiumulus important : la civelle et l'anguille jaune ne s'activent qu'au dessus de 10-13 °C, sous lesquelles elles se cachent dans des gîtes ou dans le sédiment (gravier pour la civelle, vase ou zone profonde pour l'adulte). Mais une température très élevée, de plus de 25 °C par ex s'accompagne d'une léthargie, peut être expiquée par une chute du taux nocturne d'Oxygène de l'eau);

• La lumière joue un rôle majeur chez la civelle et semble importante chez l'adulte qui n'est généralement actif que la nuit, avec quelques exceptions observées chez les petites anguilles jaunes (de moins de 150 mm) qui sont parfois actives de jour quand elles colonisent un milieu , voire - temporairement - chez certaines anguilles de plus de 250 mm en marais quand il fait chaud et que le taux d'oxyène est le plus élevé (après-midi) Chezutres espèces, on observe que certains parasitisme peuvent rendre les individus parasités moins prudents) ;

• Le cycle lunaire, probablement via la lumière solaire renvoyée par la surface de la lune lors de la pleine lune qu'en raison d'un rythme endogène, semble avoir une importance chez l'adulte (argenté en particulier, qui migrent essentiellement de nuit, et les prototypes de bypass leur permettant d'éviter les turbines montrent qu'elles utilisent plus volontiers (3 à 4 fois plus) les systèmes au fond de l'eau que près de la surface (ici sur une écluse) .La lumière a aussi une importance marquée chez la civelle. La turbidité et l'importance de la colonne d'eau sont alors également importantes ; River research and applications , Vol. 21, N° 10 ; p. 1095-1105 ;
• les effets de crue sont également importante. Ils aident notamment les civelles à franchir certains obstacles et à plus rapidement coloniser les territoires inondés.

L'anguille adulte a une respiration particulière ; au 3/4 percutanée et pour 1/4 fournie par les branchies, qui lui permet de ramper hors de l'eau durant quelques minutes voire plusieurs heures (en environnement très humide). L'anguille peut ainsi sortir des cours d'eau pour - en rampant dans l'herbe - gagner des fossés, mares ou étangs isolés.
En cas d'assèchement d'un point d'eau, les anguilles peuvent ainsi gagner d'autres milieux plus accueillant grâce à leur peau et leur mucus particulièrement résistants à la dessiccation tout en étant assez perméable pour permettre des échanges gazeux importants.

L'anguille jaune devient - à ce stade - territoriale et peut fortement se sédentariser. Pour des raisons non comprises, la colonisation d'une zone apparemment homogène de marais peut être (ou être devenue ?) très hétérogène . Elle n'exploite alors qu'une petite zone dont la nature et la surface varient fortement selon les individus, leur taille et la richesse du milieu (il peut s'agir d'eaux douces, mais aussi saumâtre et plus rarement salées, soumise ou non à marnage, avec des gîtes estivaux (plus en profondeur quand l'individu est plus gros). 20 % des anguilles marquées et recapturées sur un cours d'eau de Bretagne nord l'ont été sur le lieu initial de leur marquage durant 8 années de suivi. , et en Espagne on a observé une recolonisation très lente par l'anguille jaune de sites dépeuplés .Les premières expériences de captures-recapture en fleuve, dans les année 1960 avaient fait estimer qu'une anguille pouvait exploiter 40 km de fleuve . Les moyens plus modernes de télémétrie ont réduit cette hypothèse à quelques milliers de m2 en lac ou en rivière ; Par exemple, le territoire d'une anguille était de 1300 m2 à 2700 m2 dans un petit lac espagnol , et seulement de 100 à 150 m2 chez une anguille suivie durant 2 ans par pit-tag ) dans un petit cours d'eau espagnol. En 2001, Baisez estimait qu'en moyenne une anguille jaune adulte occupait dans un marais ouest-atlantique français un territoire moyen d'environ 300 m de berge et 1000 m2 (un peu plus pour les gros individus).

Source : Wikipedia

_________________




Est mariée avec -M4GiiC- sur Blablaland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takana
Admin
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: L'Anguille d'Europe   Jeu 15 Juil - 16:00

Menaces :

Les anguilles ayant bioaccumulé de nombreux polluants, leur cadavre devient lui-même une source de contamination pour les nécrophages.L'explication de sa régression semblent multifactorielle, impliquant divers contaminants toxiques (divers organochlorés et pesticides bioaccumulés par l'anguille), la surpêche des civelles et peut-être des adultes, le braconnage, les obstacles sur la route des alevins et plus récemment une augmentation du taux de parasitisme dont par Anguillicola crassus qui peut perturber la migration marine des adultes semblent aussi avoir une part importante de responsabilité.

Facteurs identifiés de régression :
La régression rapide de l'anguille est très probablement multifactorielle :

Facteurs identifiés de régression [modifier]
La régression rapide de l'anguille est très probablement multifactorielle :

Au stade larvaire ; l'espèce peut être menacée par des perturbateurs endocriniens et de nombreux polluants présents dans la zone des sargasses ou dans ses routes de migration.
Les larves sont aussi très dépendante du plancton dont elles se nourrissent, et pourrait aussi être victimes d'une dégradation écologique du réseau trophique marin. Une hypothèse est que l'oscillation nord-atlantique puisse aussi périodiquement affecter la survie des larves transportées par le Gulf Stream.

Au stade civelle et anguillette, le jeune animal à la peau encore très perméable et est vulnérable aux cocktails de polluants (dont pesticides absorbés sur les particules emportés par l'érosion agricole responsable d'une turbidité croissante des eaux, estuariennes notamment (bouchon vaseux).

Au stade anguille jaune, l'espèce qui vit surtout sur le fond est constamment en contact avec des polluants (comme en témoignent les pentachlorophénols (PCP) et les polychlorobiphényles (PCB), déjà présents dans la graisse des jeunes anguilles. Ces polluants affectent probablement déjà leur immunité et leur santé et peut être leur future capacité reproductive car certains sont des perturbateurs endocriniens.

Au stade « anguille argentée », l'animal est d'abord confrontée au mêmes problèmes que l'anguille jaune, et au risque de plonger dans la prise d'eau d'une turbine de barrage hydroélectrique ou de pompes hydraulique.

Source : Wikipedia

_________________




Est mariée avec -M4GiiC- sur Blablaland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takana
Admin
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: L'Anguille d'Europe   Jeu 15 Juil - 16:25

Pollution :
L'anguille se nourrit volontiers dans les vases qui ont accumulé de nombreux polluants. Les adultes bioaccumulent ainsi du (plomb et d'autres métaux lourds, des organochlorés (PCB, dioxines, furanes, organofluorés, pesticides, etc.).

_________________




Est mariée avec -M4GiiC- sur Blablaland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takana
Admin
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: L'Anguille d'Europe   Jeu 15 Juil - 16:51

Parasitisme :

Un nématode parasite de la vessie natatoire (Anguillicola crassus) s’est répandu en Europe "à partir de cargaisons d’anguilles japonaises importées d’Asie en 1982 pour des installations aquacoles allemandes" . Ce parasite est maintenant présent dans toute l'Europe et s'est ensuite introduit au Canada et aux États-Unis .

Synergies Contaminants - Pathogènes :
La pollution est un stress qui affaiblit la résistance immunitaire de l’anguille.

Surpêche :
Ce poisson (civelle en particulier) est localement victime d'une surpêche, souvent aggravée par une économie parallèle alimentée par le braconnage que les autorités locales et nationales n'ont pas su maîtriser.

Habitat dégradé et/ou fragmenté :
Depuis des siècles, les civelles escaladaient ou contournaient littéralement les vieux barrages de moulins à eau couverts de mousse ou d'algues, mais elles sont maintenant victime de fragmentation écopaysagère dans le cas des grands barrages hydroélectriques. L'anguille régresse probablement aussi à cause de la disparition des zones humides et de ses corridors biologiques (prairies, fossés) qui lui permettaient de gagner les mares et étangs.


Gastronomie :
Ces anguilles étaient très appréciées dans la gastronomie, notamment fumées, mais diverses études montrent qu'elles sont souvent très contaminées par les PCB et d'autres polluants.

Cet animal est en danger critique de disparition... :'(

Source : Wikipedia

Takana

_________________




Est mariée avec -M4GiiC- sur Blablaland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takana
Admin
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: L'Anguille d'Europe   Jeu 15 Juil - 17:11

Voici des photos d'anguille d'Europe :



Larve leptocéphale.

Civelles.

Anguille Jaune.

Voici une anguille morte a cause des polluants...

Takana

_________________




Est mariée avec -M4GiiC- sur Blablaland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Anguille d'Europe   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Anguille d'Europe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Epervier juvénile d'Europe
» petit tour d'Europe 2004
» ICONOGRAPHIE DES ORCHIDEES D'EUROPE
» Clé de détermination des Orchidées d'Europe
» f16 face au toit de l europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Gaïa :: Animaux sauvages en péril ! :: Les animaux marins-
Sauter vers: